Olympia Live

1972
Couverture : Olympia Live

Le 28 février 1972, Alan Stivell joue à guichet fermé en tête d’affiche à l’Olympia. Il est entouré de Dan Ar Braz à la guitare, Michel Santangelli (futur batteur de Jacques Higelin) aux percussions, Gabriel Yacoub, Pascal Stive, Gérard Levasseur Serj Parayre et Michaël Klec’h. Le concert est retransmis en direct sur Europe 1. L’ambiance survoltée qu’Alan Stivell distille dans la salle se propage partout en France via les ondes. Stivell vient de lancer la première  » vague bretonne « . Le disque s’arrache comme des petits pains et atteint très rapidement le chiffre astronomique de 1 500 000 copies écoulées. La musique bretonne connaît alors un vrai succès et le titre Tri Martolod, qui résonne encore aujourd’hui sur nos ondes et dans nos mémoires, deviendra l’étendard de toute une génération.

ar-pep-gwellanA l’occasion des 40 ans du concert historique d’Alan Stivell à l’Olympia (février 1972), retrouvez toutes ses plus grandes chansons dans un Best Of Unique (Tri Martolod, La Suite Sud Armoricaine…).
Le Best Of comprendra un Cd bonus avec l’enregistrement remasterisé du concert de 1972.